Visite des temples d’Angkor : les incontournables

La visite des temples d’Angkor est un must lors d’un voyage au Cambodge. D’ailleurs, nombreux sont ceux qui les considèrent comme la « Huitième merveille du monde ». Ces temples font partie du site archéologique d’Angkor. Notons au passage que ce site abrite plus d’une centaine de sanctuaires. D’où l’impossibilité de tous les visiter en un seul voyage. Ainsi pour vous aider à profiter aux maximums de votre séjour, nous avons sélectionné pour vous les meilleurs temples à inclure dans votre circuit découverte d’Angkor.

Angkor Vat

S’il y a un temple à visiter à tout prix parmi les nombreux temples d’Angkor, c’est bien Angkor Vat. Nombreuses en sont les raisons. D’abord, c’est le plus grand et le plus célèbre temple de la ville. En effet, il est de forme rectangulaire de 1 500 m par 1 300 m avec des douves de 200 m de largeur. C’est également le plus beau temple du pays. D’ailleurs, la beauté du site lui a valu d’être inscrit dans la liste des patrimoines mondiaux de l’UNESCO en 1992.

Plusieurs mythes entourent ce lieu sacré. Le plus connu étant qu’il a été construit par le dieu Vishnou en personne. Ce qui explique son architecture qui est la représentation du mont Meru, qui n’est rien d’autre que la « Résidence des dieux ». Plus qu’un simple temple, Angkor Vat est un véritable symbole du pays. On le retrouve même sur le drapeau ainsi que sur les billets de banque cambodgiens.

Bayon

Bayon ou le temple aux mille visages est l’un des temples incontournables de la ville d’Angkor. Construit entre la fin du 12e et le début du 13e siècle par le roi Jayavarman VII, le temple Bayon est l’une des merveilles architecturales de l’empire khmer. Mais la beauté de son architecture n’est pas la première chose qui pousse les gens à visiter ce temple. Ce sont plutôt les centaines de visages qui se dressent un peu partout.

Ce lieu hors du commun dégage une atmosphère à la fois sereine et quelque peu déconcertante. Cela est surement dû aux nombreux visages qui sont tous identiques avec les yeux fermés et affichant un sourire énigmatique. Sans parler du fait que l’identité de ces visages reste jusqu’à nos jours inconnue malgré les nombreuses suppositions émises par les chercheurs qui étudient le site.

Ta Prohm

De même que les temples d’Angkor Vat et de Bayon, celui de Ta Prohm est une incontournable lors d’un passage à Angkor. Il est mondialement connu pour deux raisons. La première, pour les énormes racines de Tetrameles nudiflora qui l’étreignent. La seconde, pour le tournage de l’une des scènes du fameux long métrage américain inspiré du jeu vidéo : Tomb Raider dont l’héroïne est incarnée par la célèbre actrice Angelina Jolie.

Construit durant le règne du roi Jayavarman VII (1181-1218), ce temple est un symbole de la puissance de l’empire khmèr. L’architecture du temple était caractérisée par de nombreux tours, des cours fermées ainsi que des couloirs étroits. Mais grâce à l’effondrement des pierres, ils ne sont plus accessibles aujourd’hui. Toutefois, cela donne une idée de ce qu’a été Ta Prohm durant ces années de gloire.  

Preah Khan

Situé à l’extrémité nord du parc archéologique de la ville, le temple de Preah Khan est une merveille à inclure dans votre circuit pour visiter les temples d’Angkor. Il fut jadis un important centre culturel accueillant plus de 100 000 fonctionnaires. On retrouve dans ses ruines ce qui pourrait être des salles de dance ainsi que des salles d’enseignement de la langue sanskrit.

Construit entre 1184 et 1191 sous le règne de Jayavarman VII, ce temple témoigne la complexité et la richesse des ensembles monumentaux d’Angkor. La grande partie de ce complexe a été laissée telle qu’elle est depuis sa découverte. Ce qui confère à ce lieu une authenticité sans égale.

Banteay Srei

Le temple de Banteay Srei ou « la citadelle des femmes » est une petite merveille taillée dans du grès rose. Il est réputé pour ses bas-reliefs finement sculptés recouvrant chaque mur. Ces motifs très détaillés relatent l’histoire du Râmâyana, une grande épopée indienne. L’une des particularités de ce sanctuaire est qu’il change de couleur en fonction de l’ensoleillement.

Doté d’un charme particulier, ce temple ne cesse d’émerveiller ces visiteurs. À la différence de la majorité des temples de la ville, Banteay Srei est dans un excellent état de conservation. Mais la différence ne s’arrête pas à cet aspect. Contrairement aux autres temples d’Angkor, la citadelle rose n’a pas été construite par un roi, mais par un Bhramane. Beaucoup considèrent Banteay Srei comme étant le temps le plus charmant d’Angkor, mais pour être fixé, l’idéal serait de voir par vous-même.