Quel type d’hébergement choisir lors du prochain voyage à Madagascar ?

Entourée par l’océan Indien et le canal du Mozambique, Madagascar est la cinquième plus grande île du monde. Longue de 1 580 km et large de 580 km, elle s’étend sur une surface de 587 000 km2. La diversité de sa population et la beauté de ses paysages font d’elle une destination très prisée des globe-trotters. De plus, ce pays dispose d’une vaste variété de faune et de flore que les touristes ne peuvent trouver ailleurs que sur la contrée. Il possède également de plages paradisiaques propices aux activités de farniente ainsi que des espaces marins favorables au kayak en mer, à la plongée, au kitesurf, etc. Toutefois, dans le but de profiter pleinement de leurs vacances, les routards doivent s’assurer du logement où séjourner.Madagascar propose un éventail d’hébergement allant des plus sommaires aux luxueux. Le choix repose sur le goût et le budget des bourlingueurs.

Le camping et les hôtels bon marché

Bivouaqueren plein air est une solution à la fois pratique et économique lors d’une Afrique voyage. En effet, cela permet aux vacanciers de profiter au maximum des sites touristiques. Pour sa part, la majorité des parcs et des réserves de Madagascar mettent à la disposition des globe-trotters des aires de camping dont le coût est abordable, voire même gratuit. Toutefois, les aventuriers sont invités à porter leurs propres tentes ainsi que les matériels requis pour cette activité vu que la possibilité de location est rare. Quant aux petits hôtels, ils sont destinés pour recevoir les visiteurs au moyen plus ou moins restreint. Les plus courants sont les bungalows dont les murs sont faits de feuilles de « ravinala ». Ils offrent une cadre spacieuse au confort rudimentaire. Bien qu’ils soient simples, ils constituent une véritable aubaine pour partager les quotidiens des indigènes et pour s’immerger dans la culture malgache.

Les établissements classiques

Les gîtes traditionnelles datant de l’époque de la colonisation sauront répondre aux attentes des routards en quête de confort. Le prix à payer est en fonction des prestations offertes et de la catégorie de l’hôtel. Les classes moyennes proposent des logements équipés de matériels tels que la télévision et le ventilateur avec des lits déjà pourvus de moustiquaire. Quant à ceux qui souhaitent vraiment côtoyer le luxe, ils trouveront leur bonheur parmi les établissements de hauts standings. À part les chambres ultras sélectes, ces types hébergements sont également agrémentés d’une piscine, d’une salle de spa doté de hammam, de jacuzzi et de sauna.