La visite de temple : une activité incontournable lors d’un séjour en Thaïlande

La Thaïlande est un pays d’Asie du Sud-est reconnue à travers le monde non seulement pour ses magnifiques îles, mais aussi pour la beauté et la richesse de son patrimoine. Un voyage en Thaïlande constitue à la fois un séjour propice à la relaxation et au repos, mais aussi pour vivre d’expériences uniques. La visite des différents temples de ce pays aux multiples facettes permettra non seulement aux touristes de mieux connaître la culture et le patrimoine historique thaïlandaise, mais aussi de contempler des monuments et des édifices centenaires dont la plupart ont été précieusement conservés. 

Quelques conseils pour réussir la visite de temples en Thaïlande


La Thaïlande possède de nombreux temples, répandus sur tout le territoire. Ils constituent des étapes incontournables lors d’un séjour dans ce pays d’Asie du Sud-est. Il est conseillé de bien organiser son programme lors du voyage afin d’en faciliter la visite. Les circuits proposés par les différentes agences spécialisées (voir le site), sont notamment recommandés. Ces agences offrent notamment la possibilité de personnaliser le déroulement du séjour afin de permettre aux voyageurs de choisir les différentes activités et escales lors du voyage. La visite de temples est une activité incontournable lors d’un séjour en Thaïlande. 

temple thailandais

Le temple de Wat Pho


Un séjour en Thaïlande implique obligatoirement un passage par sa capitale : Bangkok. La ville de Bangkok, moderne et très animée bordant le fleuve Chao Phraya comporte de nombreux temples, plus exceptionnels les uns que les autres. Le temple de Wat Pho est notamment très apprécié des visiteurs. Situé dans l’enceinte du Grand Palais, ce temple comprend notamment la fabuleuse statue du Bouddha couché. Il s’agit d’une gigantesque statue recouverte de feuille d’or qui émerveillera à coup sur les nombreux visiteurs. La visite de ce temple donnera aussi l’occasion aux touristes de contempler la beauté architecturale du Grand Palais, mais aussi de visiter par la même occasion le temple du Bouddah d’Émeraude, voisin du temple de Wat Pho. 

Le temple de Wat Chai Watthanaram et les ruines d’Ayutthaya


Une visite du temple de Wat Chai Watthanaram est une étape indispensable d’un voyage en Thaïlande. Ce temple se trouve au sein des ruines des ruines d’Ayutthaya : un site classé en tant que patrimoine mondial de l’UNESCO. Ce site se trouvant à 80 kilomètres de la capitale, en amont du fleuve Chao Phraya permettra non seulement aux visiteurs de découvrir le patrimoine culturel et architecturale de la Thailande, mais aussi de connaître son histoire, notamment du royaume d’Ayutthaya. Le temple de Watthanaram fut construit en 1630 en hommage à la mère du roi PrasatThong.

 

Le temple blanc de Chiang Rai


Les temples de la ville de Chiang Rai valent aussi le détour, au même titre que ceux de la capitale thaïlandaise, bien que moins célèbres. Situé dans la partie Nord du pays, Chiang Rai possède aussi de nombreux temples, dont le plus célèbre est celui de Wat Rong Khun. Plus connu sous le nom de « temple blanc de Chiang Rai », le Wat Rong Khun est assurément l’un des temples les plus beaux et impressionnant du pays. Le temple de Wat Rong Khun doit notamment son nom de « Temple blanc » par la couleur de l’ensemble des édifices qui le composent. D’un blanc immaculé, ce temple symbolise notamment la pureté du bouddhisme. La visite du temple blanc de Chiang Rai permet notamment de contempler des éléments architecturaux exceptionnels, comme le pont sous lequel d’innombrables sculptures de mains symbolisant la tentation, le désir et la tentation ; ou encore « la porte du ciel » encadrée par deux impressionnantes statues