La Tanzanie, un lieu de prédilection pour les amateurs de safari

Forte de sa quinzaine de parcs nationaux, la Tanzanie a su faire de sa nature sauvage une terre de rêve pour les passionnés d’aventures. Pour ces derniers, il n’y a pas de meilleur terrain d’observation des animaux et de safaris que ce pays d’Afrique de l’Est.

En effet, cette contrée, encore préservée de la mondialisation, regorge de sites où il est possible de côtoyer de près une faune prestigieuse : Arusha, Kilimandjaro, Manyara, Mkomazi, Seregenti, Tarangire, Mikumi, Ruaha, Udzungwa… Les aventuriers n’ont que l’embarras du choix. L’important est de programmer le voyage en saison sèche, c’est-à-dire de juillet à fin septembre, et de novembre à février. C’est la période où les animaux se rapprochent des rivières et des points d’eau. C’est également le moment où le feuillage est moins dense. Tout cela est favorable à la contemplation.

Le parc national d’Arusha, un habitat naturel de la faune tanzanienne

Pour satisfaire une envie de se plonger dans les terres inviolées de la Tanzanie, le parc national d’Arusha est l’une des plus belles adresses. Situé à quelques kilomètres au nord-est d’Arusha, cet endroit merveilleux fait une superficie totale de 137 km2. Les aventuriers y exploreront trois zones distinctes. Tout commence par le cratère de Ngurdoto, mesurant 3 km de diamètre, et couvert de forêt tropicale abritant de nombreuses espèces de singes. Le fond du cratère, quant à lui, sert de refuge à une multitude d’animaux, dont des troupeaux de buffles.

Deuxièmement, il y a les lacs de Momella, où les promeneurs rencontreront quelques hippopotames ainsi que des colonies d’oiseaux, y compris des ibis, des flamants roses et des oies d’Égypte. Enfin, le parc couvre le mont Méru, un volcan qui culmine à 4 566 m d’altitude. Après le Kilimandjaro, c’est le deuxième sommet du pays qui invite les passionnés d’escalade à le gravir.

À part cela, le parc national d’Arusha est une destination de safari en Tanzanie par excellence. Malgré son extrême petitesse; on y recense une grande variété d’animaux incluant des éléphants, des zèbres, des girafes massais, des colobes guérézas, des phacochères et des cercopithèques à diadème. Par contre, les lions ne font que passer pendant la saison sèche, ils n’y résident pas.

Prolonger l’expérience en nature au sein du parc national du lac Manyara

Le parc national du lac Manyara se trouve à 120 km de la ville d’Arusha. La porte d’entrée et de sortie est identique. Cela permet aux estivants d’effectuer un circuit en boucle dans ce parc de petite taille qui fait juste 325 km2 de surface. De plus, deux tiers de ce territoire sont recouverts par le lac Manyara en saison humide.

Malgré tout, la salinité du lac est comme un aimant pour les oiseaux d’eau; car autour de lui et près de ses rivages, on repère un kaléidoscope d’espèces, notamment des flamingos. En outre, lors d’un safari de marche, les randonneurs auront l’opportunité d’admirer des paysages divers et de rencontrer une kyrielle d’animaux; entre autres des éléphants, des bushbucks, des waterbucks, des babouins et des léopards. Les buffles, les hippopotames, les girafes, les impalas, les zèbres, les lions et les singes viennent compléter le tableau de faune à contempler.